GRIPPE AVIAIRE ” Risque élevé”

plaquette

Grippe aviaire : le département de la Seine-Maritime placé en  “risque élevé “

Le ministère de l’Agriculture impose de nouvelles restrictions pour les élevages dans 45 départements de France. La Seine-Maritime est concernée. Explications.

Un élevage de canards.
La grippe aviaire est considérée comme dangereuse pour les volailles. 

Les autorités françaises ont placé le jeudi 5 novembre 2020, 45 départements en risque « élevé » d’introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, selon un arrêté publié au Journal officiel. Parmi les départements concernés se trouve la Seine-Maritime, qui devra par conséquent se soumettre à de nouvelles règles.

Présence du virus non loin de la frontière française

En cause, « l’évolution sanitaire défavorable vis-à-vis de l’influenza aviaire dans l’avifaune en Europe ». Plusieurs cas ont en effet été détectés aux Pays-Bas, en Allemagne ou encore au Royaume-Uni : « La présence du virus dans la faune sauvage non loin de la frontière française, dans un couloir migratoire qui traverse le territoire national, justifie l’élévation du niveau de risque », explique l’arrêté.

Le passage de la Seine-Maritime à un niveau de risque « élevé », régi par l’arrêté du 16 mars 2010, induit de nouvelles mesures de protection, parmi lesquelles notamment la nécessité de confiner au maximum les volailles, ou encore l’interdiction de transporter du gibier à plumes.

Partagez